Changhui Peng

Changhui Peng

Département des sciences biologiques

Poste : Professeur

Courriel : peng.changhui@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 1056

Local : SB-1910

Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

  • Epule, Terence Epule. (2014). Deforestation in Cameroon : causes and effects on cereal yields, population vulnerability and response through reforestation and other policies. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/8401.

  • Wang, Weifeng. (2012). Modeling the effects of forest management and climate change on carbon dynamics in Canada's boreal forests. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/5227.

  • Sun, Jian Feng. (2011). Carbon dynamics and management in Canadian boreal forests : triplex-flux model development, validation, and applications. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/3970.

  • Chourou, Wided. (2014). Développement et évaluation des modèles hauteur-diamètre des pins gris et des épinettes noires à l'échelle provinciale et écorégionale de l'Alberta et du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/6143.

Intérêts de recherche

Environ dix pourcent des forêts et un quart des forêts boréales du monde se trouvent au Canada. À cause de la longévité de leurs arbres et de la portée des changements climatiques prévus, les forêts boréales sont particulièrement vulnérables à ces changements. Par ailleurs, on estime que les changements climatiques et les perturbations des écosystèmes auront des répercussions importantes sur la production forestière et l’approvisionnement en bois au Canada. Dans l’éventualité où la concentration de dioxyde dans l’air double, il y aura de nombreux impacts, de plusieurs natures, sur les forêts – causés directement et indirectement par les perturbations des écosystèmes, comme les feux de forêt.

Il est impératif d’approfondir nos connaissances scientifiques sur les impacts causés par les changements climatiques. a pour objectif de calibrer et de tester des modèles de mesures, de flux, d’inventaires forestiers et de données de téléobservation sur le terrain. Il fera aussi appel à ces modèles pour étudier l’impact potentiel de futurs changements climatiques et de perturbations des écosystèmes des forêts boréales, au niveau régional. Même si son projet porte principalement sur les écosystèmes boréals de l’Est du Canada, les résultats s’appliqueront à l’ensemble des forêts de la planète.

L’un de ses objectifs principaux consiste à développer des modèles de pointe de simulation par ordinateur et à les utiliser pour évaluer l’impact à long terme des changements climatiques sur les écosystèmes des forêts boréales, par rapport aux échanges de carbone et d’eau et au bilan carbonique.

Il a six objectifs particuliers, dont l’étude de tendances régionales relatives aux attributs clés des écosystèmes, le développement de modèles régionaux de croissance et de rendement forestier pour les principales espèces d’arbres des forêts boréales du Canada, ainsi que la mise au point d’un modèle de développement forestier pour contrer les changements climatiques et les perturbations de l’environnement. Il veut aussi développer un modèle d’évaluation des conséquences des feux de forêt et de phénomènes semblables sur les forêts boréales de l’Est du Canada et mettra au point un outil d’aide à la décision pour évaluer la viabilité des écosystèmes dans le contexte des changements environnementaux.

Département des sciences biologiques

Le Département des sciences biologiques de l’UQAM est l’un des départements les plus dynamiques au Canada, profitant d’un des plus haut taux de subventions de recherche. La plupart de ses chercheurs sont regroupés au sein d’équipes de recherche de pointe en écologie, santé environnementale et toxicologie, et biotechnologies.

Suivez-nous

Coordonnées

Département des sciences biologiques
Local SB-R860
141, Avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec) H2X 1Y4