Jean-François Giroux

Photo de Jean-François Giroux

Jean-François Giroux

Département des sciences biologiques

Poste : Professeur

Courriel : giroux.jean-francois@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 3353

Local : SB-2630

Domaines d'expertise

  • Écologie / Aménagement de la faune
  • Migration
  • Population d'oiseaux / Oies des neiges / Bernaches du Canada / Eiders à duvet / Goéland à bec cerclé
  • Marais
  • Gestion Intégrée
Informations générales

Cheminement académique

2008-2009 : Professeur invité, Institut méditerranéen d'écologie et de paléoécologie, Université Aix-Marseille, France
Depuis 2003 : Membre régulier Groupe de recherche en écologie et comportement animal (GRECA)
2001-2002 : Chercheur invité, Station biologique de la Tour-du-Valat, France
Depuis 1988 : Professeur, Département des sciences biologiques, UQÀM
1986-1988 : Stagiaire post-doctoral, University of Aberdeen, Écosse
1978-1981 : Biologiste à la recherche, Ducks Unlimited Canada, Winnipeg, Manitoba
1986 : Ph.D. biologie, Université Laval
1979 : M.Sc. zoology, University of Alberta
1976 : B.Sc. biologie, Université Laval

Liens d’intérêt

Unités de recherche

  • Groupe de recherche en écologie comportementale et animale (GRECA)

Projets de recherche en cours

Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

  • Béchet, Arnaud. (2003). Ecologie et comportement de la grande oie des neiges lors de sa migration pré-nuptiale dans le Québec méridional. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal.

  • Brochu, Anne-Claude. (2018). Impacts de l'apparentement biologique et de la consanguinité maternelle sur la mortalité pré- reproductive dans une population humaine endogame. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Fontaine, Amélie. (2016). Survie des juvéniles durant l'élevage chez la bernache du Canada (Branta canadensis maxima) nichant au sud du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/8788.

  • Lagarde, Florent. (2013). Évaluation du succès de reproduction chez le goéland à bec cerclé de la colonie de l'île Deslauriers. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/5681.

  • Pannetier Lebeuf, Anik. (2013). Effets densité-dépendants chez la bernache du Canada nichant dans le sud du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/5682.

  • Thiériot, Éricka. (2012). Évaluation de différentes techniques d'effarouchement des goélands dans les lieux d'enfouissement technique. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/4957.

  • Pilotte, Catherine. (2012). Survie annuelle des bernaches du Canada (Branta canadensis maxima) établies dans le sud du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/4970.

  • Patenaude-Monette, Martin. (2011). Caractérisation des habitats d'alimentation du goéland à bec cerclé dans le sud du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/4631.

  • Girard, Mariane. (2009). Impact de la grande oie des neiges sur les marais à scirpe de l'estuaire du Saint-Laurent, Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/2567.

  • Beaumont, Matthieu. (2006). Distribution de la bernache résidente (Branta canadensis Maxima) dans le sud du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Doiron, Madeleine. (2006). Elevage et croissance des jeunes chez la bernache du Canada résidende (Branta canadensis maxima) dans le sud du Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Careau, Vincent. (2006). Comportement de mise en réserve du renard arctique dans une colonie d'oies des neiges à l'Ile Bylot, Nunavut. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Diéval, Hélène. (2006). Répartition de l'Eider à duvet pendant les périodes d'élevage des jeunes et de mue des adultes le long du fleuve Saint-Laurent. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Gouraud, Christophe. (2006). Relations allométriques et allocation des ressources chez Scirpus maritimus. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Lemoine, Vincent. (2003). Evaluation de la chasse de conservation printanière à la grande oie des neiges: comportement, succès des chasseurs et effet sur la survie des oies. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Olson, Jonathan. (2001). COMPORTEMENT MIGRATOIRE AUTOMNAL DE LA GRANDE OIE DES NEIGES DANS LE QUEBEC MERIDIONAL. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • DEMERS, FREDERIC. (2000). EFFETS DES COLLIERS EMETTEURS SUR LE MAINTIEN DU COUPLE, LE SUCCES REPRODUCTEUR ET LE COMPORTEMENT DE LA GRANDE OIE DES NEIGES. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • LANCTOT, NATALIE. (1999). ETUDE DE L'ESTERASE DE PSEUDOMONAS FRAGI CRDA 037: CLONAGE, SEQUENCAGE, EXPRESSION DANS E. COLI ET CARACTERISATION DE L'ENZYME RECOMBINANTE. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Lavallée, Jocelyne. (1998). EFFETS DE L'AMENAGEMENT DU COUVERT VEGETAL POUR LA NIDIFICATION DE LA SAUVAGINE SUR LA REPRODUCTION ET L'ALIMENTATION DES OISILLONS DU GOGLU DES PRES DANS LES ILES DE VARENNES, QUEBEC. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • BLOUIN, FRANCOIS. (1996). SUIVI DE LA MIGRATION AUTOMNALE DE LA GRANDE OIE BLANCHE A L'AIDE DE LA TELEMETRIE PAR SATELLITE. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • LEFEBVRE, JOSEE. (1996). SURVIE DES CANETONS DE CANARD CHIPEAUX (ANAS STREPERA) A LA RESERVE NATIONALE DE FAUNE DES ILES DE CONTRECOEUR. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Lapointe, Stéphane. (1996). EFFET DU CONFINEMENT DU BETAIL ET DES TRAVAUX D'ENSEMENCEMENT SUR LA NIDIFICATION DE LA SAUVAGINE AUX ILES DE VARENNES, QUEBEC.. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • PICARD, MARTIN. (1995). SELECTION DE L'HABITAT PAR LES COUVEES DE CANARDS PILETS (ANAS ACUTA) ET CHIPEAUX (ANAS STREPERA) A LA RESERVE NATIONALE DE FAUNE DES ILES DE CONTRECOEUR, QUEBEC. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Dion, Josée. (1995). EFFET DE LA CHASSE SUR L'UTILISATION DES HABITATS DU CANARD NOIR A L'AUTOMNE DANS LA REGION DE KAMOURASKA. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • OUELLET, CLEMENT. (1994). DEPLACEMENTS MIGRATOIRES DU CANARD NOIR AU SUD DU QUEBEC A L'AUTOMNE.. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • CAZELAIS, STEPHANIE. (1992). ECOLOGIE DE LA BERNACHE DU CANADA LORS DE SA HALTE MIGRATOIRE PRINTANIERE DANS LA REGION DU LAC SAINT-PIERRE, QUEBEC. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • DESCHENES, MARTIN. (1999). ETUDE COMPARATIVE DE L'UTILISATION PAR LES OISEAUX DE DIVERS TYPES DE BANDES RIVERAINES EN MILIEU AGRICOLE. (Rapport de recherche). Université du Québec à Montréal.

Publications

Marteinson, S.C., Giroux, J.-F., Hélie, J.-F., Gentes, M.-L. et Verreault, J. (2015). Field metabolic rate is dependent on time-activity budget in Ring-billed Gulls (Larus delawarensis) breeding in an anthropogenic environment. PLoS ONE, 10(5), e0126964. http://dx.doi.org/10.1371/journal.pone.0126964.


Thiériot, E., Patenaude-Monette, M., Molina, P. et Giroux, J.-F. (2015). The Efficiency of an Integrated Program Using Falconry to Deter Gulls from Landfills. Animals, 5(2), 214–225. http://dx.doi.org/10.3390/ani5020214.


Giroux, J.-F., Patenaude-Monette, M., Lagarde, F., Thiériot, F., Brousseau, P. et Molina, P. (2015). The rise and fall of Ring-billed Gulls (Larus delawarensis) in eastern North America. Waterbirds.
Notes: (accepté le 25 juin 2015)


Gentes, M.-L., Mazerolle, M.J., Giroux, J.-F., Patenaude-Monette, M. et Verreault, J. (2015). Tracking the sources of polybrominated diphenyl ethers in birds: Foraging in waste management facilities results in higher DecaBDE exposure in males. Environmental Research, 138, 361–371. http://dx.doi.org/10.1016/j.envres.2015.02.036.


Patenaude-Monette, M., Bélisle, M. et Giroux, J.-F. (2014). Balancing energy budget in a central-place forager: which habitat to select in a heterogeneous environment? PLoS ONE, 9(7), e102162. http://dx.doi.org/10.1371/journal.pone.0102162.


Pannetier Lebeuf, A. et Giroux, J.-F. (2014). Density-dependent effects on nesting success of temperate-breeding Canada geese. Journal of Avian Biology, 45(6), 600–608. http://dx.doi.org/10.1111/jav.00320.


Aponte, V., Locke, S.A., Gentes, M.-L., et al. (2014). Effect of habitat use and diet on the gastrointestinal parasite community of an avian omnivore from an urbanized environment. Canadian Journal of Zoology, 92(7), 629–636. http://dx.doi.org/10.1139/cjz-2013-0268.


Pilotte, C., Reed, E.T., Rodrigue, J. et Giroux, J.-F. (2014). Factors influencing survival of Canada Geese breeding in southern Quebec. Journal of Wildlife Management, 78(2), 231–239. http://dx.doi.org/10.1002/jwmg.666.


Caron-Beaudoin, É., Gentes, M.-L., Patenaude-Monette, M., Hélie, J.-F., Giroux, J.-F. et Verreault, J. (2013). Combined usage of stable isotopes and GPS-based telemetry to understand the feeding ecology of an omnivorous bird, the Ring-billed Gull (Larus delawarensis). Canadian Journal of Zoology, 91(10), 689–697. http://dx.doi.org/10.1139/cjz-2013-0008.


Beaumont, M., Rodrigue, J. et Giroux, J.-F. (2013). Movements and habitat use by temperate-nesting Canada geese during the post-breeding period in southern Quebec / Déplacements et utilisation de l’habitat par la Bernache du Canada résidente en période post-reproductive dans le sud du Québec. Avian Conservation & Ecology, 8(1), 3. http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00570-080103.


Lebeuf, A.P. et Giroux, J.-F. (2013). Sibling pairing in temperate-nesting Canada Geese. Wilson Journal of Ornithology, 125(2), 398–401. http://dx.doi.org/10.1676/12-171.1.


Racine, F., Giraldeau, L.-A., Patenaude-Monette, M. et Giroux, J.-F. (2012). Evidence of social information on food location in a ring-billed gull colony, but the birds do not use it. Animal Behaviour, 84(1), 175–182. http://dx.doi.org/10.1016/j.anbehav.2012.04.028.


Allard, M., Fournier, R.A., Grenier, M., Lefebvre, J. et Giroux, J.-F. (2012). Forty years of change in the bulrush marshes of the St. Lawrence Estuary and the impact of the Greater Snow Goose. Wetlands, 32(6), 1175–1188. http://dx.doi.org/10.1007/s13157-012-0347-z.


Thiériot, E., Molina, P. et Giroux, J.-F. (2012). Rubber shots not as effective as selective culling in deterring gulls from landfill sites. Applied Animal Behaviour Science, 142(1-2), 109–115. http://dx.doi.org/10.1016/j.applanim.2012.09.008.


Diéval, H., Giroux, J.-F. et Savard, J.-P. (2011). Distribution of Common Eiders during the brood-rearing and moulting periods in the St. Lawrence estuary. Wildlife Biology, 17(2), 124–134. http://dx.doi.org/10.2981/10-064.


Savard, J.-P.L., Lesage, L., Gilliland, S.G., Gilchrist, H.G. et Giroux, J.-F. (2011). Molting, staging, and wintering locations of common eiders breeding in the Gyrfalcon Archipelago, Ungava Bay. Arctic, 64(2), 197–206. Récupéré de http://web.a.ebscohost.com/ehost/pdfviewer/pdfviewer?sid=463909c4-20a1-44a6-b831-d39b12f4b664%40sessionmgr4001&vid=1&hid=4209.


Bêty, J., Gauthier, G., Descamps, S. et Giroux, J.-F. (2010). Correlation between Sequential Variables: A Reply to Schroeder et al. American Naturalist, 176(6), 838–840. http://dx.doi.org/10.1086/657303.


Béchet, A., Giroux, J.-F., Gauthier, G. et Bélisle, M. (2010). Why roost at the same place? Exploring short-term fidelity in staging Snow geese. Condor, 112(2), 294–303. http://dx.doi.org/10.1525/cond.2010.090050.


Services à la collectivité

2015- : Directeur intérimaire, Département des sciences biologiques, UQAM
2012-2015: Membre, Comité exécutif du Département des sciences biologiques
Depuis 2011 : Responsable de la mise en oeuvre du baccalauréat en sciences naturelles appliquées à l'environnement.
2011-2012: Membre, Comité des locaux du Département des sciences biologiques
2010-2013: Président, Comité des études nordiques de l'UQAM
2010-2011: Président, Comité ad hoc sur la formation en sciences de l'environnement à la Faculté des sciences
2009-2015: Président, Comité institutionnel de bons soins aux animaux (CIPA)

Intérêts de recherche

L’équipe du Dr Giroux s’intéresse particulièrement à la sélection de l’habitat par la faune durant les périodes de nidification et de migration et à la dynamique de leur population. Il se concentre principalement sur les populations jugées surabondantes qui demandent des actions de conservation différentes de celles préconisées pour les espèces menacées. Les espèces de sauvagine retiennent davantage son attention mais il encadre aussi des projets portant sur d’autres espèces telles que les goélands et les oiseaux forestiers.

Les bernaches résidentes: une population en augmentation

Les populations de bernaches du Canada résidentes augmentent rapidement dans le sud du Québec. Un suivi détaillé de la nidification des bernaches dans les Îles de Varennes près de Montréal permet à l’équipe de Jean-François Giroux de suivre cette évolution démographique. Il a récemment entrepris des études visant à comprendre la dynamique de cette population et les interactions avec les populations migratrices qui nichent dans le nord québécois et les populations résidentes du sud qui viennent muer à ces latitudes. Les principaux travaux portent sur la croissance des jeunes en fonction des habitats utilisés, sur la distribution des oiseaux après la période de reproduction et sur les méthodes de contrôle. Près de 12,000 bernaches ont été baguées jusqu’à ce jour et plus de 2,000 oiseaux portent des colliers permettant leur observation à distance.

L’eider à duvet: une ressource à protéger

Le professeur Giroux essaie de comprendre les variations annuelles de la population nicheuse des eiders à duvet de l’estuaire du St-Laurent. La chasse sportive et la maladie (peste aviaire) sont soupçonnées d’empêcher la population de croître malgré d’importants travaux de conservation et d’aménagement des sites de nidification. Un programme de baguage a été amorcé en 2003 et un suivi destiné à établir la prévalence de la bactérie responsable de la maladie est effectué à chaque année. L’étude vise à déterminer l’importance relative de ces deux causes de mortalité. Ce projet est réalisé en collaboration avec la Société Duvetnor, un organisme à but non lucratif voué à la conservation des îles du Bas Saint-Laurent. Jean-François Giroux est membre du conseil d’administration de la Société Duvetnor.

Écologie du scirpe

Le scirpe d’Amérique est une plante importante des marais intertidaux de l’estuaire du Saint-Laurent. Le Dr Giroux s’intéresse aux facteurs qui influencent sa croissance et à l’effet de son utilisation par les oies des neiges sur sa productivité. Les travaux réalisés en collaboration avec le Service canadien de la faune sont réalisés dans les marais de Cap Tourmente, Montmagny, Cap St-Ignace et l’Île-aux-Grues. Une autre étude réalisée en collaboration avec la Station biologique de la Tour du Valat portant sur le scirpe maritime vient d’être complétée en Camargue dans le sud de la France où les oies cendrées et le bétail broutent les parties souterraines et aériennes de cette plante.

Écologie et aménagement du Goéland à bec cerclé

L’équipe du professeur Giroux vient d’amorcer un projet sur le comportement des Goélands à bec cerclé en milieu urbain et périurbain dans une perspective de gestion intégrée. En collaboration avec l’industrie (sites d’enfouissement technique, firme d’expert conseil en environnement, compagnie spécialisée dans l’effarouchement), le groupe du Dr Giroux essaie de comprendre le comportement des goélands afin de trouver des solutions aux problèmes causés par ces oiseaux. Le suivi détaillé des goélands à l’aide d’une nouvelle technologie GPS permet de connaître comment les goélands exploitent les différentes ressources disponibles dans leur environnement. Visitez le site Web : http://goeland.uqam.ca/

Comportement des oies des neiges et du renard arctique

Le premier volet de cette étude porte sur la population de la grande oie des neiges dont les effectifs ont considérablement augmenté durant les trente dernières années. Le Dr Giroux essaie de comprendre comment la disponibilité de la nourriture et les dérangements influencent les patrons de migration des oies le long du St-Laurent tant au printemps qu’à l’automne. Il étudie aussi le comportement des chasseurs depuis l’instauration en 1999 d’une chasse de printemps visant à contrôler la taille de la population. Ces projets réalisés à l’Île Bylot dans le Nunavut sont menés en collaboration avec une équipe de chercheurs de l’Université Laval.

Implications et retombées de ces études

La connaissance des habitats utilisés par différentes espèces d’oiseaux migrateurs permet au Dr Giroux et à son équipe de formuler des recommandations pratiques quant à l’aménagement et à la gestion de ces oiseaux. Récemment, leurs résultats ont servi à élaborer le plan de gestion intégrée de la grande oie des neiges mis de l’avant par le Service canadien de la faune et le US Fish and Wildlife Service dans le cadre des travaux du Arctic Goose Habitat Working Group. Le Dr Giroux et ses collaborateurs essaient de développer des modèles dans un cadre d’aménagement adaptatif.

Département des sciences biologiques

Le Département des sciences biologiques de l’UQAM est l’un des départements les plus dynamiques au Canada, profitant d’un des plus haut taux de subventions de recherche. La plupart de ses chercheurs sont regroupés au sein d’équipes de recherche de pointe en écologie, santé environnementale et toxicologie, et biotechnologies.

Suivez-nous

Coordonnées

Département des sciences biologiques
Local SB-R860
141, Avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec) H2X 1Y4