David Bird

David Bird

Département des sciences biologiques

Poste : Professeur

Courriel : bird.david@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 7859

Local : SB-2950

Domaines d'expertise

  • Environnement
  • Écologie des eaux / Cyanobactéries / Algues bleues
  • Blooms nocifs
  • Arctique / Antarctique
  • Gaz à effet de serre
Informations générales

Unités de recherche

  • Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL)
Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

  • McCarthy, Mark Joseph. (2011). Nitrogen availability and transformations in Missisquoi Bay, Lake Champlain : effects on phytoplankton community structure and cyanobacterial blooms. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/4699.

  • MARANGER, ROXANE. (1999). FACTEURS QUI CONTROLENT LES BACTERIES EN MILIEUX AQUATIQUES. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal.

  • Guindon, Alexandre. (2010). Relations entre la dynamique des communautés de cyanobactéries et la toxicité de l'eau dans le bassin versant de la rivière Yamaska. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/3393.

  • Gonzalez Rueda, Catalina. (2009). Effets de la matière organique dissoute sur la croissance des espèces de cyanobactéries à la baie Missisquoi du lac Champlain. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Récupéré d’Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM. http://www.archipel.uqam.ca/2469.

  • Deblois-Pinard, Charles. (2005). Mesure d'accumulation et d'élimination des microcystines ingérées par un planctonivore commun en pisciculture, le tilapa du Nil (Oreochromis niloticus). (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Ait Yahia, Ahcene. (2005). Impacts de la dénitrification et de la fixation biologique de l'azote par les cyanobactéries sur la chaîne trophique aquatique de la baie Missisquoi (Lac Champlain-Québec). (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Duranceau, Sofie-Anh. (2004). L'émission de N2O par la rivière Yamaska et tributaires en Montérégie, Québec et son importance dans le bilan des gaz à effets de serre. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Rolland, Anne. (2003). L'apparition de blooms hépatotoxiques dans les Cantons de l'Est, Québec; l'influence des facteurs environnementaux et de la présence de cyanobactéries potentiellement toxiques. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • POMINVILLE, MARIE-EVE. (2001). LA LYSE DU PHYTOPLANCTON DES EAUX DOUCES: IMPORTANCE ECOLOGIQUE ET FACTEURS QUI LA REGISSENT. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • KHAJEH RASHIDAN, KIANOUSH. (1999). CONTROLE DU PHYTOPLANCTON PAR DES BACTERIES ET DES VIRUS DANS UN LAC EUTROPHE (LAC BROME). (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • XENOPOULOS, MARGUERITE. (1997). DIRECT AND INDIRECT INFLUENCE OF ULTRAVIOLET-B RADIATION ON PHYTOPLANKTON DYNAMICS (INFLUENCE DIRECTE ET INDIRECTE DU RAYONNEMENT ULTRAVIOLET-B SUR LA DYNAMIQUE DU PHYTOPLANCTON). (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • MARANGER, ROXANE. (1994). THE PRESENCE OF VIRUSES AT TWO PRODUCTIVE INTERFACES: 1) THE ICE-WATER INTERFACE OF ARTIC SEA ICE AND 2) THE SEDIMENT-WATER INTERFACE OF A FRESHWATER LAKE (LA PRESENCE DES VIRUS DANS DEUX INTERFACES PRODUCTIVES:1) L'INTERFACE EAU-GLACE DE LA GLACE OCEANIQUE ET 2) L'INTERFACE EAU-SEDIMENT DES SEDIMENTS D'EAUX DOUCES. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

Intérêts de recherche

Pourquoi les cyanobactéries toxiques dominent-elles dans les lacs fertiles?

La croissance des populations urbaines et rurales et l’intensification de l’agriculture dans le sud du Québec ont causé des perturbations considérables dans les bassins versants et, conséquemment, ont augmenté la pression sur la santé des ressources halieutiques. Dans de plus en plus de bassins versants, le bien-être économique et social des résidants est compromis sévèrement par l’apparition annuelle des blooms massifs de cyanobactéries. Il s’avère urgent d’avoir une meilleure compréhension des conditions environnementales favorisant la croissance des cyanobactéries en général, et particulièrement les espèces toxiques, pour fournir la base pour une gestion et un contrôle de leur croissance. La dominance des cyanobactéries dans des lacs eutrophes s’explique par leurs caractéristiques écologiques. À cause de leur manque de ‘palatabilité’, leur toxicité à une large gamme d’autre formes de vie et leur proprietés d’interférence dans le broutage par zooplancton, les cyanobactéries produisent des ‘embouteillages’ dans la chaine alimentaire par la recirculation des éléments nutritifs à l’intérieur du phytoplancton et des boucles microbiennes plutôt que de soutenir les niveaux supérieurs de consommateurs.

Nos recherches actuelles sur l’écologie des cyanobactéries portent sur une large gamme de niveaux du problème. Des projets actuels ou planifiés incluent des études sur la théorie fondamentale de la structure des communautés planctoniques, des études sur le terrain des dommages causés à la communautés de poissons et le transfert d’énergie dans le réseau alimentaires des lac eutrophes, des essais à échelle pilote pour trouver une solution naturelle à la surcroissance des cyanobactéries, et le développement d’une compréhension du rôle de la diversité génétique des souches toxiques et non-toxiques de cyanobactéries dans un même écosytème. Qu’est-ce que la dominance des cyanobactéries toxiques nous enseignent sur la neutralité des communautés planctoniques? Est-ce que la présence des cyanobactéries nocives dans un lac représente un danger pour la consommateur des poissons? La vague récente de floraisons de cyanobactéries, pourrait-elle être reliée aux perturbations anthropogéniques dans le cycle d’azote? Dans le cycle de phosphore? Dans le cycle de décomposition et le mouvement de la matière en décomposition dans nos cours d’eau? Si la diversité époustouflante de différents genres de phytoplancton est difficile d’expliquer avec nos connaissances actuelles, quoi dire au sujet de la grande diversité de composition génétique des différentes souches d’un seul genre de Microcystis dans un lac donné?

Département des sciences biologiques

Le Département des sciences biologiques de l’UQAM est l’un des départements les plus dynamiques au Canada, profitant d’un des plus haut taux de subventions de recherche. La plupart de ses chercheurs sont regroupés au sein d’équipes de recherche de pointe en écologie, santé environnementale et toxicologie, et biotechnologies.

Suivez-nous

Coordonnées

Département des sciences biologiques
Local SB-R860
141, Avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec) H2X 1Y4