Étudie les communautés de microbes qui vivent dans la roche, à des centaines de mètres de profondeur

Repérer de l'ADN dans des morceaux de roche provenant de forages effectués à des profondeurs de 100 à plus de 1700 mètres. C'est le défi que s'est donné la chercheuse Cassandre Lazar, de l'Université du Québec à Montréal. Gino Harel nous parle du but de ses travaux.

La professeure Lazar est spécialiste de l’écologie microbienne dans les habitats souterrains. Avec ses collaborateurs et collaboratrices, dans le cadre d’un projet de recherche nommé MicroGeoNx, elle souhaite identifier des communautés microbiennes qui se trouvent dans différentes couches rocheuses.

L’idée est d’ajouter les signatures biologiques ainsi obtenues aux méthodes chimiques et géophysiques déjà employées par les compagnies minières comme outils pour mieux caractériser les zones géologiques d’intérêt.

Parallèlement, la chercheuse souhaite aussi mieux comprendre comment des microorganismes parviennent à survivre dans la roche à de telles profondeurs. Site Radio-Canada

Département des sciences biologiques

Le Département des sciences biologiques de l’UQAM est l’un des départements les plus dynamiques au Canada, profitant d’un des plus haut taux de subventions de recherche. La plupart de ses chercheurs sont regroupés au sein d’équipes de recherche de pointe en écologie, santé environnementale et toxicologie, et biotechnologies.

Suivez-nous

Coordonnées

Département des sciences biologiques
Local SB-R860
141, Avenue du Président-Kennedy
Montréal (Québec) H2X 1Y4